Mémoires du comte Fortuné Guyon de Rochecotte ... en 1795-96-97 et 98: rédigés sur ses papiers et sur les notes de ses principaux officiers

Portada
A. Eymery, 1818 - 255 páginas
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 249 - Dujuglart : elle est également disposée à approuver tous ceux que ses agents croiront entièrement utiles à l'exécution du grand plan, dont l'enchaînement leur a été tracé. Le roi pense qu'il devient de jour en jour plus essentiel d'en lier les opérations avec celles que dirige, dans le point central de l'Est, M. de Précy, 'dont les relations sont déjà formées d'un côté avec la Franche-Comté et la Bourgogne, et vont s'étendre de l'autre avec la Provence et le Bas-Languedoc, où...
Página 253 - ... adopté, et pour faire ajourner les haines, les divisions qui existaient dans le parti; et à ce dernier égard, je n'aurais jamais eu un succès durable dans la Bretagne et la Vendée ; aussi ai-je été loin de regarder , comme un événement malheureux, la soumission des pays insurgés : elle nous servait, parce qu'elle nous donnait la facilité de développer entièrement un plan plus sage que tous ceux qui l'avaient précédé, par cette seule raison qu'il embrassait en même temps toute...
Página 259 - Berne, d'où il reçoit continuellement les comptes que lui rendent les agents particuliers. Il en a dans tout le Midi. Dès l'année dernière, il avait beaucoup de peine à arrêter l'ardeur d'une partie d'entre eux qui voulaient à toute force se soulever. C'est à Lyon qu'il a le plus de partisans. Son grand objet est de s'assurer de quelque ville forte pour ménager l'entrée en France de l'armée de Condé. Je suis sûr qu'il a des intelligences à Besançon. Je n'avais pas...
Página 256 - M. de Puisaye, qui se croit en mesure de faire seul la contre-révolution, veut depuis longtemps se déclarer ; nous l'en avons empêché jusqu'à ce moment; il étend ses intelligences depuis Brest jusqu'à Laval. Je crois qu'il compte sur plusieurs des corps qui sont employés dans cette partie. « M. de Frotté se trouvait encore à Londres à l'époque de mon départ ; mais il comptait se rendre immédiatement en Normandie , où il a laissé les officiers qui servaient jadis sous ses ordres....
Página 244 - Duverne-Depresle, ses agens à Paris, d'agir et parler en son nom en tout ce qui concerne le rétablissement de la monarchie : ils pourront se donner un adjoint à leur choix , qui partagera leurs fonctions et leurs pouvoirs ; ils devront faire en commun tous les actes relatifs à leur mission ; à moins que l'un d'entre eux ne soit autorisé, par les deux autres, à agir séparément dans le cas dont ils seront convenus.
Página 247 - Travailler et assurer le succès des nouvelles élections ; Gagner et ramener, le plus grand nombre qu'il sera possible, des membres du parti, connu aujourd'hui sous la dénomination du ventre. Les plus récentes notions sur la situation actuelle des deux conseils , rendent ce troisième point bien important; et le roi croit devoir ajouter cette nouvelle instruction à toutes les précédentes qu'il confirme , ainsi que celle dont vous trouverez; à Londres , entre les mains de M.
Página 253 - Les ministres anglais, les princes français ont également adopté ce qu'on leur a montré de ce plan. On a cherché à faire marcher de concert les mesures politiques et les mesures militaires. » La France sera divisée en deux agences. » L'une, qui comprend les provinces de Franche-Comté, Lyonnais, Forez, Auvergne, et tout le Midi , sera confiée à M. de Précy ; l'autre, qui s'étend sur le reste de la France, sera dirigée par les agents de Paris.
Página 257 - Caen. (Il ya, relativement à lui, trois choses que je ne veux vous dire que verbalement. ) M. de Bourmont ne fait que commencer ses fonctions depuis Lorient jusqu'à Paris; dans cette partie il ya beaucoup de philantropes ; les royalistes sont plus rares.
Página 252 - AN v. lorsque, réunis autour d'un centre commun, ils agiraient ensemble. Je fis tous mes efforts pour amener à ce centre d'unité tous les chefs de la Vendée et de la Bretagne , et les agens répartis dans les départemens , lesquels tendaient à la même fin par des moyens contradictoires. J'allai...

Información bibliográfica