Die Zeiten: oder Archiv für neueste Staatengeschichte und Politik, Volumen5,Tema 3 -Volumen6,Tema 5

Portada
Landes-Industrie-Comptoirs, 1806
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 318 - Buonaparte, pourvu que celui-ci s'engageât, de son côté,, ŕ ne faire entrer aucun corps de troupes dans le nord de l'Allemagne, pendant la durée de la négociation, et ŕ ne rien entreprendre durant cet intervalle contre le Hanovre; et, dans la crainte que...
Página 315 - Prusse; mais je ne le cčde en patriotisme ŕ aucun indigčne, et j'en ai obtenu les droits, tant par mes services qu'en y transférant mon patrimoine et en y devenant propriétaire. Si je ne suis pas soldat, je sens que je n'aurais pas été indigne de l'ętre, si le sort m'avait destiné ŕ défendre, les armes ŕ la main, mon souverain et ses droits, et la dignité, la sűreté et l'honneur de l'État: ceci en réponse aux remarques du Moniteur.
Página 313 - Il est vrai que cette note ne peut ętre considérée comme émanée du Roi, et l'Angleterre n'a point manqué ŕ la Prusse et ŕ son souverain en la publiant, mais elle a fait voir seulement de quelle maničre elle récompense ceux qui trahissent la cause du continent pour se vouer ŕ son despotisme. Aprčs avoir lu une pareille note, aprčs l'avoir vue publiée dans tous les journaux anglais, il n'est personne qui ne juge qu'il ne peut pas y avoir en Europe un homme plus complčtement déshonoré...
Página 313 - Hardenberg bien récompensé de s'ętre prostitué aux éternels ennemis du continent. Nous doutons que sa qualité de sujet du Roi d'Angleterre, l'avantage d'avoir résidé, lui et sa femme, ŕ la cour de" Londres, puissent le porter ŕ approuver la publication que vient de faire le gouvernement anglais.
Página 50 - Freyhrn. v. Zach, in den letzten 4 Jahren haben aufnehmen laffen. Schon der Name deffelben bürget für deren Richtigkeit; allein, mehr als Ruf , beruhiget den Gelehrten die Kenntnifs, auf welche Gründe diefe Arbeit gebauet ift , und auf welche Art fie ausgeführt worden. Ueber Beides ift das Publikum bereits auf die befriedigendfte Weife in dein VII.
Página 51 - Freyherrn, v Liechtenßern zu Wien übernommen haben, fo erfuchen wir alle Liebhaber, fo wie auch Buch- und Kunfthandlungen, fich mit ihr en Bejteüungen darauf gefälligft аи uns zu wenden, Weimar, den 23.
Página 312 - M. d'Hardenberg fait au caractčre du roi de Prusse, en supposant qu'il n'ait signé le traité conclu ŕ Vienne, avant la paix de Presbourg , que pour se donner les moyens de tromper, ne peuvent entacher la loyauté de ce prince, et cette pensée ne déshonore uniquement que le ministre qui pense aussi bassement.
Página 317 - Que, durant les négociations pour une paix générale, aucunes troupes britanniques, russes ou suédoises n'entreraient en Hollande ; 2° Qu'on assurerait ŕ la forteresse de Hameln un rayon un peu plus étendu, afin d'obvier ŕ l'embarras de ses subsistances. Ces conditions furent refusées; mais peu de jours aprčs, la face des affaires changea entičrement. « Les ręvera de la Cour de Vienne la forcčrent ŕ un armistice qui devait incessamment ętre suivi de la paix.
Página 315 - Harrowby, et qui avoit été proposé par M. le comte de Haugwitz. M. de Pfuhl rencontra ce ministre en chemin, retournant ŕ Berlin avec un traité définitif; et , naturellement, l'arrangement intermédiaire dut tomber. « Voilŕ le fait avec la plus exacte vérité. Un jugement impartial saura apprécier les remarques du Moniteur. Je m'honore de l'estime et...
Página 50 - Jahren 1801 bis 1805aftronomifch trigonqrnetrifch aufgenommen durch Ihren General - Quartiermeifterftab, unter der Leitung des Herrn Feldmarfchall - Lieutenants und General Quartiermeifters der ital. Armee, dann des militärifchenMarieu - Therefien- Ordens, Ritter Anton Freihrn. von '/.ach mit Allerhöchfter Bewilligung herausgegeben von Jofeph Marx Freihrn. v.

Información bibliográfica