Mémoires de l'Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse, Volumen1

Portada

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 279 - Les sciences ont deux extrémités qui se touchent. La première est la pure ignorance naturelle où se trouvent tous les hommes en naissant. L'autre extrémité est celle où arrivent les grandes âmes, qui, ayant parcouru tout ce que les hommes peuvent savoir, trouvent qu'ils ne savent rien, et se rencontrent en cette même ignorance d'où ils étaient partis; mais c'est une ignorance savante qui se connaît.
Página 336 - ... et leur demeure ; ce billet ne sera ouvert que dans le cas où le Mémoire aura obtenu une distinction.
Página 6 - Vous avez un médecin, dit le roi à Molière, que vous fait-il? — Sire, répondit Molière, nous causons ensemble; il m'ordonne des remèdes, je ne les fais point, et je guéris.
Página 26 - ... mais, estant un peu pressé de quelques-uns d'iceux de leur en donner cognoissance, il leur dit : Je vous prie, ne vous mettez pas en peine de savoir pourquoi je suis venu; car si je savois que ma chemise sût ce que j'ai dans le cœur, je la bruslerois...
Página 150 - II n'était ni trop gras ni trop maigre; il avait la taille plus grande que petite, le port noble, la jambe belle; il marchait gravement, avait l'air très-sérieux, le nez gros, la bouche grande, les lèvres épaisses, le teint brun, les sourcils noirs et forts, et les divers mouvements qu'il leur donnait lui rendaient la physionomie extrêmement comique.
Página 334 - Sujet du prix de mathématiques à décerner en 1901, proposé par l'Académie des Sciences de Toulouse. Recherche et étude des familles de surfaces possédant cette propriété que toutes leurs trajectoires orthogonales soient des courbes planes, en se plaçant particulièrement à l'un des points de vue suivants: 1°...
Página 334 - Les savants de tous les pays sont invités à travailler sur les sujets proposés. Les membres résidante de l'Académie sont seuls exclus du concours.
Página 327 - Sur une famille de courbes gauches dont la courbure et la torsion sont liées par une relation linéaire et dont les coordonnées de chaque point s'expriment sous forme finie et explicite.
Página 193 - J'ai cherché dans cet ouvrage, dit l'auteur, à démontrer que les climats se classent comme les habitations en salubres et insalubres, suivant l'apport plus ou moins large, plus ou moins constant d'un oxygène actif par les courants généraux de l'atmosphère, courants facilités ou gênés par la configuration du sol.
Página 71 - J'allais amsi devant moi sans projets, sans soucis, jouissant de deux grands biens, l'indépendance et la paix. Jamais je ne me suis trouvé plus près du bonheur que dans cette impuissance de penser à l'avenir, sachant m'amuser d'un arbuste, d'un insecte, jouissant d'un beau jour de printemps. Ce secret contentement, je ne dois pas l'oublier, écartait toute ambition de gloire, de réputation et de fortune. Les erreurs ont prolongé ma jeunesse.

Información bibliográfica