De Gilde der Antwerpsche schoolmeesters van bij haar ontstaan tot aan hare afschaffing

Portada
Drukkerij Kennes, 1895 - 167 páginas
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 147 - Déclaration des droits de l'homme et du citoyen LE peuple français, convaincu que l'oubli et le mépris des droits naturels de l'homme, sont les seules causes des malheurs du monde, a résolu d'exposer dans une déclaration solennelle ces droits sacrés et inaliénables, afin que tous les citoyens, pouvant comparer sans cesse les actes du gouvernement avec le but de toute institution sociale, ne se laissent jamais opprimer et avilir par la tyrannie; afin que le peuple ait toujours devant les yeux...
Página 111 - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple et pour chaque portion du peuple le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
Página 93 - In onze tegenwoórdige staetsomstan>? digheden de schoonste zaeken miskleed of ont,, sierd doór onze onbekwaemheyd in die tael ; JA „ men ziet er sommige , terwyl het hun vrystaet de », moedertaal te gebruyken , zoo onverdraeglyk ,> fransch schryven, dat zy daertoe schynen ga„ doemd geweest te zyn, by iryze van schand
Página 92 - ... une autre que la leur. Les peuples qui, après eux, se sont distingués et se distinguent encore dans les lettres, n'y sont parvenus qu'enjoignant a.
Página 91 - Quoi de plus fatiguant et de plus désagréable que d'entendre des hommes ornés d'ailleurs de certaines connaissances, s'exprimer dans leur langue avec une barbarie et une...
Página 40 - ... is om alle dingen uyt te spreken, sonder behulp van eenighe vreemde sprake : welck sonder twyfel een groot €nde löffelyk opset is, indien hy 't volbrenght, alsoo hy seydt.
Página 91 - Les livres element air es, destinés d en faire connaitre les principes, étaient inconnus aux jeunes gens et jamais on n'avait exigé quils en fissent usage. On ne prenait aucun soin de les prémunir...
Página 92 - Chez cette nation ingenieuze tout le monde sétudiait a la parler avec la plus grande pureté. Les Romains regardaient la leur comme essentiellement liée avec la majesté de la république...

Información bibliográfica