Imágenes de páginas
PDF
EPUB

cravache, et les coups de talon les plus énergiques sont des raisons qui ne le persuadent pas. Et cependant, je suis bien capable de l'aimer un peu, en mémoire de certains mauvais pas que nous avons franchis, l'un portant l'autre, et que je n'aurais pu traverser sans lui.--About.

II.

Translate into French :

come.

This apple is not yet ripe. Come here before half-past one, I shall come to your house in an hour and a half if you are not going out. It is colder to-day than yesterday. I am not so tall as you.

If

you will lend me your horse to-day, I will lend you mine when you want it. They and my brother have

Have
you

each a book ? Every window in his house was illuminated. No one believes this news. We sat down on the grass. I saw you in the street. They have caught some fish. They have taken poison. The fishermen are gone out to sea. Sinners will be punished. William the Third, king of England, married the Princess Mary, daughter of James the Second, and grand-daughter of Charles the First.

3. SENIOR CANDIDATES. -LOWER PAPER.

I. Translate into English:

A. L'Assemblée approuva la manière froide dont le président de la députation s'était exprimé, et elle se permit bientôt un acte de représailles. Le cérémonial avec lequel le roi devait être reçu au milieu d'elle était réglé par les lois précédentes. Un fauteuil en forme de trône lui était réservé; on se servait à son égard des titres de Sire et de Majesté, et les députés, debout et découverts à son arrivée, s'asseyaient, se couvraient et se levaient encore, en imitant avec déférence tous les mouvements du prince. Quelques esprits inquiets et exagérés trouvaient ces condescendances indignes d'une assemblée souveraine. Le député Grangeneuve demande que les mots sire et majesté fussent remplacés par le titre plus constitutionnel et plus beau de Roi des Français. Couthon renchérit encore sur cette motion, et proposa de donner au roi un simple fauteuil entièrement semblable à celui du président. Ces

demandes excitèrent une légère improbation de la part de quelques membres ; le plus grand nombre les accueillit avec empressement.-Mignet, ' Révolution Française.'

B.

Léandre.
Donnez-vous du

repos ; Vous n'avez tantôt plus que la peau sur les os.

Dandin.
Du repos ! Ah! sur toi tu veux régler ton père ?
Crois-tu qu'un juge n'ait qu'à faire bonne chère,
Qu'à battre le pavé comme un tas de galants,
Courir le bal la nuit, et le jour les brelans ?
L'argent ne nous vient pas si vite que

l'on

pense.
Chacun de tes rubans me coûte une sentence.
Ma robe vous fait honte. Un fils de juge !

Un fils de juge! Ah! fi!
Tu fais le gentilhomme: hé ! Dandin, mon ami,
Regarde dans ma chambre et dans ma garde-robe
Les portraits des Dandins : tous ont porté la robe;
Et c'est le bon parti. Compare prix pour prix
Les étrennes d'un juge à celles d'un marquis :
Attends que nous soyons à la fin de décembre.
Qu'est-ce qu'un gentilhomme ? Un pilier d'antichambre.
Combien en as-tu vu, je dis des plus huppés,
À souffler dans leurs doigts dans ma cour occupés,
Le manteau sur le nez, ou la main dans la poche ;
Enfin, pour se chauffer, venir tourner ma broche ?
Voilà comme on les traite.

Racine, Les Plaideurs.'

II.

Grammatical Questions. 1. Tantôt. What is the name of the mark over the o? What does it generally indicate ? Give instances to support your answer.

2. From what verb does tu veux come ? Conjugate the preterite ind. of this verb: and give the first person singular of the pret, def., the fut. ind., and the pres. subj.

3. Battre. Give the participles and conjugate the future tense of this verb.

4. Translate into French : Do you imagine that we have only to ask in order to obtain permission ?

5. Que l'on pense. Explain the force of l' in this

passage. 6. Distinguish between the use of chacun and chaque. 7. Translate into French: I am ashamed of you.

8. Conjugate the pres. ind. of faire. Give the participles and the first person singular of the pret. def. and fut. ind.

9. In what cases is the s in tous sounded ? 10. What is the masc. plur. of celles ?

11. Combien en as-tu vu? What part of speech is en ? To what does it refer?

4. SENIOR CANDIDATES.-HIGHER PAPER.

I.

Translate into English:

A.

En traversant la France, où l'oeil est si promptement lassé par la monotonie des plaines, qui n'a pas eu la charmante sensation d'apercevoir en haut d'une côte, à sa descente ou à son tournant, alors qu'elle promettait un paysage aride, une fraîche vallée arrosée par une rivière et une petite ville abritée sous le rocher comme une ruche dans le creux d'un vieux saule ? En entendant le hue! du postillon qui marche le long de ses chevaux, on secoue le sommeil, on admire comme un rêve dans le rêve quelque beau paysage qui devient pour le voyageur ce qu'est pour un lecteur le passage remarquable d'un livre, une brillante pensée de la nature. Telle est la sensation que cause la vue soudaine de Nemours en y venant de la Bourgogne. On la voit de là cerclée par des roches pelées, grises, blanches, noires, de formes bizarres, comme il s'en trouve tant dans la forêt de Fontainebleau, et d'où s'élancent des arbres épars qui se détachent nettement sur le ciel et donnent à cette espèce de muraille écroulée une physionomie agreste. Là se termine la longue colline forestière qui rampe de Nemours à Bouron en côtoyant la route. Au bas de ce cirque informe s'étale une prairie où court le Loing en formant des nappes à cascades.

Ce délicieux paysage, que longe la route de Montargis, ressemble à une décoration d'opéra, tant les effets y sont étudiés.Balzac.

B.

O mon fils, je suis simple et j'ai peu de lumières :
Je vis loin des palais ; mais souvent les chaumières
M'apprennent par leur deuil que le plus beau succès
Rapporte moins aux rois qu'il ne coûte aux sujets.

Dieu l'inspire, celui qui, dépouillé de haine,
Rapproche les enfants de la famille humaine,
Ne veut voir qu'un lien dans son pouvoir sur eux,
Et dans l'humanité qu'un peuple à rendre heureux.
Rois, c'est votre devoir, et prêtres, nous le sommes,
Non
pas pour diviser, mais

pour
unir les hommes.

Casimir Delavigne.

II.

Translate into French :

Soon after the queen commanded all her attendants to leave her, except her two favourite women, Iras and Charmion, and at the same time she sent a sealed packet to be delivered to Octavius. It contained only a brief and passionate request to be buried with her lover. His first impulse was to rush to the spot and prevent the catastrophe it portended : but in the next moment the suspicion of a trick to excite his sensibility flashed across him, and he contented himself with sending persons to inquire

to inquire . . . . Bursting into the tomb, they beheld Cleopatra lying dead on a golden couch in royal attire. Of her two women, Iras was dying at her feet, and Chamion with failing strength was replacing the diadem on her mistress's brow. "Is this well, Charmion ?' exclaimed abruptly one of the intruders. It is well,' she replied, and worthy of the daughter of kings. And with these words she too fell on her face and died.-Merivale.

LONDON UNIVERSITY.

July and August 1861.

1. MATRICULATION.

I. Translate into English :

Harpagon.-Mais, Frosine, as-tu entretenu la mère touchant le bien

'elle peut donner à sa fille ? Lui as-tu dit qu'il fallait qu'elle s'aidât un peu, qu'elle fît quelque effort, qu'elle

qu?

se saignât pour une occasion comme celle-ci ? Car encore n'épouse-t-on point une fille sans qu'elle apporte quelque chose.

Frosine.—Comment! c'est une fille qui vous apportera douze mille livres de rente.

Harpagon.-Douze mille livres de rente?

Frosine.-Oui. Premièrement, elle est nourrie et élevée dans une grande épargne de bouche : c'est une fille accoutumée à vivre de salade, de lait, de fromage et de pommes, et à laquelle, par conséquent, il ne faudra ni table bien servie, ni consommés exquis, ni les autres délicatesses qu'il faudrait pour une autre femme ; et cela ne va pas à si peu de chose qu'il ne monte bien tous les ans à trois mille francs pour le moins. Outre cela, elle n'est curieuse que d'une propreté fort simple, et n'aime point les superbes habits, ni les riches bijoux, ni les meubles somptueux, où donnent ses pareilles avec tant de chaleur ; et cet article-là vaut plus de quatre mille livres par an.

De plus, elle à une aversion horrible pour le jeu, ce qui n'est pas commun aux femmes d'aujourd'hui: et j'en sais une de nos quartiers qui a perdu vint mille francs cette année. Mais n'en prenons rien que le quart. Cinq mille francs au jeu par an, quatre mille francs en habits et bijoux, cela fait neuf mille livres; et mille écus que nous mettons pour la nouriture, ne voilà-t-il pas, par année, vos douze mille francs bien comptés ?-Molière, L'Avare.'

II.

Grammatical Questions. 1. Entretenu, peut, fît, servie, va, vaut. Write down the 1st pers. plur. pres. subj., and the 3rd pers. sing. fut. of these verbs.

Vivre, sais, prenons, mettons. Write down the 2nd pers. sing. imper. and the past participle of each of these verbs.

2. Give the gender of the following nouns :-Effort, chose, livres, rente, bouche, fromage, pommes, chaleur, quelque chose.

3. Douze mille livres de rente. Why does not mille take the sign of the plural ?

4. Encore n'épouse-t-on pas une fille sans quelle apporte quelque chose. In what tense and mood are the verbs épouse and apporte ?

5. Bien, épargne, jeu, quelque effort, quelque chose, une occasion, celle-ci, une autre femme, cet article vaut plus C'est une fille accoutumée. Put all these nouns and locutions in the plural.

6. Give the singular of consommés, exquis, les riches bijoux, les meubles somptueux, ses pareilles.

« AnteriorContinuar »