Imágenes de páginas
PDF
EPUB

4. When do you make use of ce, cet, cette, ces ? Give examples.

5. How many primitive tenses are there? Why are they called so ? Name those of connaître, bâtir, aller, cueillir.

6. In what way do you translate into English–Il vient de sortir ;' Ce livre vient de paraître'?

7. What is the place of the pronoun in an imperative and a negative sentence respectively? Examples :- Detain him.' • Do not detain him.' Show it to me.' Do not show it to them.'

8. How do you express in English— Il lui faut du courage; ' 'Il faut que je réussisse'?

III.

Translate into French :

A.

In an hour the forces of Surajah Dowlah were dispersed, never to re-assemble. Only five hundred of the vanquished were slain.

But the

camp, their baggage, innumerable waggons, innumerable cattle, remained in the power of the conquerors. With the loss of twenty-two soldiers killed and fifty wounded, Clive had scattered an army of near sixty thousand men, and subdued an empire larger and more populous than Great Britain.-Macaulay.

B. I may be wrong, but my opinion is that we have given Napoleon his death-blow : from all I hear, his army is totally destroyed, the men are deserting in parties, even the generals are withdrawing from him. The infantry throw away their arms, and the cavalry and artillery sell their horses to the people of the country.-Duke of Wellington.

ROYAL MILITARY COLLEGE, SANDHURST.

June 1862.

I. Traduisez en anglais :

A. Doyen, peintre de l'Académie, voyait assez souvent le comte Lauraguais, à cause du goût de ce dernier pour les arts, et surtout pour la peinture, à laquelle le comte s'exerçait avec autant de prétention que de médiocrité. Un jour Doyen partait de la terre du comte pour retourner à Paris. Il était fort mauvais écuyer. M. de Lauraguais, qui le voyait de sa fenêtre, riait aux éclats de sa manière gauche et de la peine qu'il avait à manier son cheval. L'artiste, piqué, après s'être tu un instant, relève brusquement la tête, fixe le mauvais plaisant, et lui crie: "Monsieur le comte, chacun son métier! Je vous ai vu peindre!'

B. Il n'y a rien d'égal à la position de Frédéric. Il paraît qu'il en sent tous les avantages, et qu'il saura bien les faire valoir. Tout le pénible et le difficile est fait, tout ce qui demandait le concours de la fortune est accompli. Il ne lui reste maintenant à remplir que des soins agréables, et dont l'effet dépend de lui. C'est de ce moment qu'il va s'élever, s'il veut, dans la postérité, un monument unique ; il n'a travaillé jusqu'ici que pour son siècle ; le seul piège désormais qui lui reste à éviter est celui de la flatterie ; s'il se laisse louer, il est perdu. Qu'il sache qu'il n'y a d'éloges dignes de lui que ceux qui sortiront des cabanes de ses paysans.-J. J. Rousseau.

II.

Questions Grammaticales. 1. Écrivez l'infinitif présent et passé, le participe présent ; la première personne singulière du présent, de l'imparfait et du prétérit de l'indicatif ; du futur présent; du présent et de l'imparfait du subjonctif des verbes suivants : voyait, tu, peindre, paraît, valoir.

2. Ecrivez le plus-que-parfait de l'indicatif du verbe s'élever, au masculin et au féminin, au singulier et au pluriel.

3. Dites le féminin, au singulier et au pluriel, des mots suivants : comte, écuyer, mauvais, chacun, perdu, ceux, paysans.

4. Faites l'analyse grammaticale de la phrase 'après s'être tu'; expliquez les règles particulières qui s'y trouvent appliquées.

5. Il n'y a rien d'égal.' Changez cette phrase en phrase affirmative, et puis changez vos deux phrases, celle du texte et celle que vous aurez trouvée, en phrases interrogatives.

III. Translate into French :

A. 1. What your name, pray ? 2. I remember it without your telling.

B 2

3. You laugh at my not being able to speak French. Don't

you ?

4. Had he been more prudent, he would have been more fortunate.

5. Those only are really great, who are really good.
6. The more difficult a thing is, the more honourable.
7. Should such a thing happen, what would you do?

B.

The last resource of the Romans was in the clemency, or at least in the moderation, of the King of the Goths. The Senate, who in this emergency assumed the supreme powers of Government, appointed two ambassadors to negotiate with the enemy.

When they were introduced into his presence, they declared, perhaps in a more lofty style than became their abject condition, that the Romans were resolved to maintain their dignity, either in peace or war; and that, if Alaric refused them a fair and honourable capitulation, he might sound his trumpets, and prepare to give battle to an innumerable people, exercised in arms and animated by despair. The thicker the hay, the easier it is mowed,' was the concise reply of the barbarian.-Gibbon.

ROYAL MILITARY COLLEGE, SANDHURST.

December 1862.

I.

Translate into English :

A.

Guillaume III. laissa la réputation d'un grand politique, quoiqu'il n'eût point été populaire, et d'un général à craindre, quoiqu'il eût perdu beaucoup de batailles. Toujours mesuré dans sa conduite, et jamais vif que dans un jour de combat, il ne régna paisiblement en Angleterre, que parce qu'il ne voulut pas y être absolu. On l'appelait, comme on sait, le stathouder des Anglais et le roi des Hollandais. Son caractère était en tout l'opposé de Louis XIV. Il avait combattu contre le grand Condé et contre Luxembourg, laissant la victoire indécise entre Condé et lui à Senef, et réparant peu à peu ses défaites à Fleurus, à Steinkerque, à Nerwinde.- Voltaire.

B.

On dit que l'homme est un animal sociable: sur ce pied-là, il me paraît que le Français est plus homme qu'un autre ; c'est l'homme par excellence ; car il me semble fait uniquement pour la société. Mais j'ai remarqué parmi eux des gens qui non-seulement sont sociables, mais sont eux-mêmes la société universelle. Ils se multiplient dans tous les coins ; ils peuplent en un moment les quatre quartiers d'une ville ; ils pourraient réparer aux yeux des étrangers les ravages de la peste et de la famine. On demande dans les écoles si un corps peut être en un instant en plusieurs lieux ; ils sont une preuve de ce que les philosophes mettent en question.Montesquieu.

II.

Grammatical Questions.

1. What are the various ways of rendering in French the English article the, of the, to the, joined to homme, femme, and père ?

2. When is de used before a substantive without the article ? How do

you

call this form ? 3. What is the rule which determines the agreement of the adjective in French ? 1st, When it relates to a substantive; 2ndly, When it relates to several substantives of the same gender; 3rdly, When it relates to several substantives of different genders. Give examples.

4. How is the plural of the following nouns formed : taureau, temps, clou, corail, joujou, animal, wil, voeu, épouvantail ?

5. What are the past participle, the present (indicative mood) and past definite of the verbs avoir, réduire, finir, vendre, plaindre ?

6. How do you form the feminine of ambitieux, vindicatif, grave, gai, protecteur ?

7. Give two or three examples showing when you omit the possessive pronoun in English, whilst you repeat it in French.

8. How are these phrases to be rendered in French ?-I have just met him. I was going to address you. about to start. You will catch a cold. Do not get angry.

He was III.

Translate into French:

A.

Napoleon being

in the gallery of the Louvre one day, attended by Baron Denon, turned round suddenly from a fine picture which he had viewed for some time in silence, and said to him, “That is a noble picture, Denon. 'Immortal,' was Denon's reply. How long,' inquired Napoleon, 'will that picture last ? Denon answered, that with care and in a proper situation it might last perhaps five hundred years. And how long,' said Napoleon, 'will a statue last ?' haps,' replied Denon, 'five thousand years. And this,' returned Napoleon sharply, this is what you call immortality!'

* Per

B.

The most triumphant death is that of the martyr, the most splendid that of the hero in the hour of victory. Nelson has left us a name and an example which are at this hour inspiring thousands of the youth of England; a name which is our guide, and an example which will continue to be our shield and our strength.---Southey.

ROYAL MILITARY COLLEGE, SANDHURST.

June 1863.

I.

Traduisez en anglais :

A.

Pendant qu'Antoine, le célèbre triumvir et général romain, était en Egypte, Cléopâtre lui procurait tous les plaisirs qu'ií désirait. Celui qu'il affectionnait le plus était la pêche, à laquelle il passait une partie de ses journées sans y être heureux. Cléopâtre résolut de l'en corriger, Elle commanda à un plongeur d'aller sous l'eau attacher un poisson à la ligne d'Antoine. Celui-ci, la voyant s'agiter, la retire et y trouve,

« AnteriorContinuar »