Imágenes de páginas
PDF
EPUB

*

*

AUSTÈRE, adj. 2 g. rigoureux, grave,

sérère 43. AUTAN, n. m. vent du midi AUTANT, adv, également, à pro

portion 44. AUTEL, n. m. table destinée an

sacrifice religieux HÔTEL, n. m. grande maison, édifice

public 45. AUTEUR, n. m. créateur, celui qui

fait un ouvrage HAUTEUR, n. f. élévation, pro

fondeur, fierté 46. AUTREFOIS, adv. du temps passé,

anciennement AUTRE FOIS (une), une fois, une oc

casion différente 47. AUTOGRAPHE, n. m. et adj. écrit

par l'auteur lui-même ORTOGRAPHE, n. f. l'art d'écrire

correctement OLOGRAPHE, adj. 2

g. écrit tout entier par

le testateur 48. AVANT, n. m. partie antérieure d'un

navire AVANT, adv. et prépos. marquant

la priorité AVENT, n. m. espace de temps qui

précède Noël 49. AVÉNEMENT, n. m. venue, pro

motion au pouvoir * ÉVÉNEMENT, n. m. fait qui arrive,

incident, issue 50. AVEUGLEMENT, n. m. privation de

la vue, erreur AVEUGLÉMENT, adv. sans dis

cernement 51. BACCHANALE, n. f. fête de Bacchus,

orgie BACCHANAL, n. m. grand tapage 52. BAIE, n. f. petit fruit, petit golfe,

ouverture
BAI, E, adj. rouge brun

BEY, n. m. titre turc 53. BAIL, n. m. acte de location, con

trat de louage BAILLE (je, il), tu bailles et ils

baillent, du v. tr. bailler, donner BÂILLE (je, il), tu bâilles et ils

bâillent, du v. int. bâiller, ouvrir involontairement la bouche de

fatigue 54. BAL, n. m. assemblée et lieu où

l'on danse BALLE, m. f. paquet, petite boule

en métal, pelote, etc. 55. BALLET, n. m. danse de théâtre BALAI, n. m. ustensile pour ba

layer, pour nettoyer 56. BANC, n. m. siége, écueil; amas de

sable, de glace, etc.

BAN, n m. publication, proclama

tion, convocation, exil 57. BARBE, n. f. poil du menton,

pointe des épis, etc. BARBE, n. m. et adj. cheval de

Barbarie 58. BARDE, n. m. poëte celte BARDE, m. f. ancienne armure;

tranche de lard 59. BAROMÈTRE, n. m. instrument qui

indique la pression de l'air THERMOMÈTRE, n. m. instrument

qui indique la température 60. BARRE, n. f. pièce de bois ou de fer,

trait de plume, barrière BARRES, n. pl. sorte de jeu où

l'on court BAR, nom de plusieurs villes de

France 61. BAS, n.m. partie inférieure; stocking

BÂT, n, m, selle de bête de somme
BAS, SE, adj. qui n'est pas élevé;

inférieur, faible, vil, etc.
BAH! interj. exprimant le doute,

l'étonnement 62. BASILIC, n. m. plante, sorte de

lézard, animal fabuleux BASILIQUE, n. f. église principale ;

adj. se dit d'une veine 63. BATAILLE, n. f. combat entre deux

armées * BATTERIE, n.f.querelle; pièces d'ar

tillerie; pièce de fusil; ustensiles.

Au plur. (fig.) dispositions pour faire réussir un

projet 64. BAUGE, n. f. repaire du sanglier ;

mortier de terre BOUGE, n. m. mauvais logement 65. BEAU, n. m. le beau idéal, la per

fection de la beauté BEAU, au pl. beaux, adj. qui a de la

beauté; parfait BAUX, pl. de bail, actes de location

BOT,adj.m. pied-bot, pied contrefait 66. BÉNI, E, partic. passé: qui a reçu

la bénédition (en parlant des personnes).-Au fig. favorisé du

ciel, loué, honoré BÉNIT, E, adj. et partic. passé : ne

se dit que des choses consacrées

par le prêtre 67. BIENFAIT, n. m. bien que l'on fait;

service, grâce BIEN FAIT (bien adv. et fait part.

passe), fait convenablement 68. BIÈRE, n. f. boisson faite avec de

l’orge et du houblon BIÈRE, n. f. cercueil 69. BILE, n. f. humeur du corps.-Au

fig. colère

[ocr errors]

*

BROQUART, n. m. bête fauve d'un

an

BILL, n. m. projet de loi en Angle

terre 70. BILLION, n. m. milliard

BILLON (les l mouillées) n. m.

monnaie de cuivre 71. BIS, 1. m. adj. et adv. exprimant

la répétition d'une chose BISE, n. f. vent du nord.- Au fig.

l'hiver BISE, adj. f. de bis, tirant sur le

brun 72. BIVAC OU BIVOUAC, n. m. station

d'une troupe en plein air BIVAQUE OU BIVOUAQUE, du v.

int. bivaquer ou bivouaquer 73. BON, n. m. ce qui est bon, autorisation écrite, promesse

de

payer BON, NE, n. et adj. qui a de la

bonté, proper à, utile à BON ! interj. marquant l'approba

tion, l'étonnement, etc. BOND, n. m. saut subit, rejaillisse

ment 74. BONACE, n. f. calme de la mer

BONASSE, adj. 2 genres, simple,

une somme

trop bon

75. BOSSE, n. f. grosseur au dos, en

flure; relief, modèle en plâtre BEAUCE, n. f. nom d'un pays de

France 76. BOUE, n. f. fange.--Au fig. abjec

tion, bassesse BOUT, n. m. extrémité, fin; petite

partie BOUS (je, tu) et il bout, du v. int.

bouillir 77. BOULET, n. m. boule de fer dont on

charge les canons BOULAIF, n. f. lieu planté de bou

leaux 78. BOUILLI, n. m. viande bouillie BOUILLIE, n. f. potage fait avec de

la farine 79. BOURG, chef-lieu du département

de l'Ain BOURG, n. m. gros village BOURRE, n. f. amas de poils, soie

grossière, duvet BOURRE (je, il), tụ bourres et ils

bourrent, du v. tr. bourrer 80. BRICK ou BRIG, n. m. sorte de

navire BRIQUE, n. f. morceau de terre

pétrie et cuite 81. BRIGAND, n, m. voleur, bandit BRIGUANT, part. prés. du v. tr.

briguer 82. BROCART, n. m. étoffe de soie

brochée d'or ou d'argent BROCARD, n. m. raillerie mordante

83. BRUME, n. f. gros brouillard épais BRUINE, n. f. petite pluie fine et

froide 84. BRUTE, 11. f. animal. - Au fig.

homme sans raison BRUT, E, adj grossier, non poli;

y compris les frais ou le poids

de l'emballage 85. BUT, n. m. (le t se prononce),

point où l'on vise, terme, fin BUTTE, n. petite élévation de

terre; point de mire BUTE, n. f. outil pour couper la

corne du pied des chevaux BUTTE (je, il), tu buttes, ils buttent,

du v. butter, garnir, entourer de

terre; broncher BUTE (je, il), tu butes, ils butent, du

v. buter, frapper au but, tendre

à s'opiniâtrer 86. CAHOT, n. in. secousse d'une voi

ture.--Au fig. contrariété CHAOS, n. m. confusion de toutes

choses au moment de la créa. tion du monde. Au fig.

lange confus 87. Cal, n. m. durillon ; p. cals CALE, n. f. partie d'un navire; petit

support pour caler CALE (je, il), tu cules et ils calent,

du v. tr. caler 88. CAMP, n. m. terrain où campe une

armée Caen, n. pr. m. chef-lieu du dé.

partement du Calvados KAN, n. m. chef tartare; lieu de

repos des caravanes QUAND, conj. et adv. lorsque, à quel

moment QUANT À, loc. prépos. pour ce qui

est de 89. CANOT, n. m. petite barque CANAUX, pl. de canul, n. m. con

duit d'eau, d'un liquide quelconque; sorte de rivière artiticielle,

etc. 90. CANNE, n. f. roseau, bâton

CANE, n. f. canard femelle 91. CAP, n. m. pointe de terre qui

s'avance dans la mer CAPE, n. f. manteau à capuchon 92. CAPITALE, n. f. ville principale,

siége du gouvernement CAPITALE, n. f. lettre majuscule CAPITAL, n. m. somme d'argent,

fonds de commerce CAPITAL, E, adj. principal, grand 93. CARTE, n. fém, à jouer, de visite;

liste de mets; représentation

[ocr errors]

de la surface du globe ou d'un

pays QUARTE, n. f. ancienne mesure,

terme d'escrime et de musique QUARTE, adj. f. se dit d'une fièvre

dont l'accès revient tous les qua

tre jours 94. CARTIER, n. m. fabricant de cartes

à jouer QUARTIER, n. m. quatrième partie

du tout; partie d'une ville, d'une habitation, d'un terri

toire 95. CARTOUCHE, n. m. ornement de

sculpture ou de peinture CARTOUCHE, n. t. charge d'arme à

feu 96. CASUEL, n. m. revenu ou gain ac

cidentel CASUEL, LE, adj. fortuit, qui peut

arriver ou non 97. CAUSER, 1. tr. être cause de, pro

duire CAUSER, v. int. s'entretenir de,

parler de 98. CENS, n. m. redevance, quotité de

contributions, dénombrement SENS, ville du département de

l'Yonne SENS, n. m. faculté de sentir, de

comprendre; signification, raison, opinion ; un des côtés d'une

chose 99. CENSÉ, E, adj. réputé, considéré

comme SENSE, E, adj. qui a du bon sens,

de la raison, ou qui y est con

forme 100. CENT, n. m. et adj. num. dix fois

dix SANG, n. m. liqueur qui circule

dans les veines.- Au fig. race SANS, prép. marquant l'exclusion,

la privation SENS (je, tu) et il sent, du v. tr.

sentir 101. CENTAURE, n. m. être fabuleux

moitié homme, moitié cheval * STENTOR, nom d'un guerrier grec

fameux par sa forte voix 102. CERCLER, v. tr. mettre des cercles

SARCLER, v. tr. arracher les mau

vaises herbes 103. CERF, n. m. quadrupède ruminant

SERF, n. m. et adjectif, sorte d'es

clave 104. SERRE, n. f. pied des oiseaux de

proje; lieu clos et couvert SERRE (je, tu) et il serre, ils ser

rent, du v. tr. serrer SERS ( je, tu), il sert, du v. tr. et

int, servir

105. CESSION, n. f. action de céder,

abandon SESSION, n. f. temps pendant le

quel siége une assemblée, etc. CESSIONS (nous), 1re p. du pl. imp.

l'ind. du v. int. et trans. cesser 106. CHAÎNE, n. f. suite d'anneaux, fils

d'une étoffe.-Au fig. suite, en

chaînement, servitude

CHÊNE, n. m. arbre 107. CHAIR, n. f. muscle, carnation,

aliment, pulpe
CHAIRE, n. tribune, siége élevé.

--Au fig. prédication
CHER, E, adj. de haut prix; très-

aimé, estimé
CHER, adv. chèrement
CHER, n. pr. m. rivière de

France
CHÈRE, n. f. mets servis dans un

repas; action de nourrir 108. CHAMP, n. m. terre, campagne,

terrain d'un combat ; sujet,

occasion, etc. CHANT, n. m. inflexion de voix,

air; division d'un poëme 109. CHANTEUR, n. m. et adj. artiste

qui fait profession de chanter CHANTRE, n. m. celui qui chante

à l'église 110. CHANTEUSE, n. f. et adj. celle qui

cbante CANTATRICE, n. f. chanteuse de

profession 111. CHASSE, n. f. action de chasser,

gens qui chassent CHÂSSE, n. f. coffre où l'on con

serve des reliques 112. CHAT, n. m. animal

CHAS, n. m. trou d'urte aiguille
SCHAH, n. m. souverain de la

Perse 113. CHAUSSE, n. f. filtre en drap; au

pl. espèce de culottes CHAUSSE (je, il), tu chausses et

ils chaussent, du v. tr. chausser 114. CHAUX, n. f. pierre calcaire

CHAUD, n. m. chaleur
CHAUD, E, adj. qui a ou qui donne

de la chaleur, ardent, etc. 115. CHUTE, n. f. action de tomber,

malheur, ruine CHUT ! interj. pour imposer si

lence 116. CILICE, n. m. chemise de crin,

d'étoffe très-rude SILICE, 1. f. terre ou substance

siliceuse 117. CIRE, n. f. matière produite par

les abeilles; composition pour cacheter les lettres

*

SIRE, n. m. titre des rois, seig

neur, sieur

118. CIRON, n. m. insecte très-petit

CIRONS (nous), 1re pers. du pl.

indic. prés. du v. tr. cirer SCIERONS (nous), 1re pers. du pl.

futur du v. tr. scier 119. CLAIR, n. m. clarté, lumière ; adv.

clairement CLAIR, E, adj. lumineux, net, peu

épais, évident CLERC, n. m. ecclésiastique; gra

dué; employé dans une étude 120. CLAUSE, n. f. article d'un édit,

d'un contrat CLOSE, part. pas. fém. de clos,

fermé 121. CLOCHE, n. f. instrument de

métal avec lequel on sonne; vase qui en a la forme; am

poule CLOCHE (je, il), tu cloches et ils

clochent, du v. int. clocher 122. CLOUER, attacher avec des clous,

assujettir

CLOUTER, garnir de clous 123. COCHE, ‘n. m. espèce de chariot,

de bateau

COCHE, n. f. truie; entaille 124. Ceur, n. m. viscère qui reçoit

le sang.--Au fig. affection, courage, milieu ; une des couleurs

des cartes CHEUR, n. m. partie de l'église

où sont les chantres; troupe de musiciens chantant ensemble;

ce qu'ils chantent 125. COI, TE, adj. tranquille, calme

QUOI, pron. relatif, quelle chose 126. coin, n. m. encoignure, lieu re

tiré, fer pour fendre le bois,

poinçon pour marquer

COING, n. m. fruit du cognassier 127. col, n. m. cou, ce qui en a la

forme; cravate, collet, vête

ment, passage étroit COLLE, n. f. matière pour coller;

mensonge (popul.) COLLE (je, il), tu colles et ils

collent, du v. tr. et int. coller 128. COLÉRIQUE, adj. 2 g. enclin à la

colère * CHOLÉRIQUE, n. m. malade du

choléra 129. COLORER, v. tr. donner de la cou

leur, une apparence mensongère COLORIER, v. tr. appliquer des

couleurs sur une image 130. COMPASSER, v. tr. mesurer avec

le compas; régler minutieusement, bien proportionner

COMPENSER, v. tr. dédommager,

balancer, réparer 131. COMPTANT, p. prés. du v. tr.

compter ; adj. et n. m. CONTANT, p. présent du v. tr.

conter

CONTENT, E, adj. satisfait 132. COMPTE, 1. m. calcul, état ou

mémoire, rapport
COMTE, n, m. titre de noblesse

CONTE, n. m. récit fabuleux 133. CONJECTURE, n. f. opinion fondée

sur des probabilités CONJONCTURE, n. f. rencontre de

circonstances, occasion 134. CONSUMER, v. tr. dissiper, réduire

à rien CONSOMMER, v. tr. achever, ac

complir, détruire par l'usage 135. coq, n. m. mâle de la poule, de

certains oiseaux COQUE, n. f. enveloppe de l'auf,

de certaines graines; cocon,

corps d'un navire COKE, n. m. résidu de la houille

distillée 136. cor, n. m. instrument à vent;

durillon CORPS, n. m. matière; corps hu

main, cadavre; principales

parties, troupes, etc.

cors, n. m. pl. cornes du cerf 137. CORNETTE, n. f. coiffe de femme;

long pavillon CORNETTE, n. m. officier porte

étendard 138. COTE, n. f. taux, marque, part

d'impôts COTTE, n. f. jupe; sorte de ca

saque ou de chemise QUOTE, adj. f. dans quote-parte, la

part de chacun 139. côre, n. f. terre qui longe la mer;

montée, revers d'une montagne CÔTE, n. f. os plat recourbé; ce

qui en a la forme * CÔTÉ, n. m. partie latérale, face,

direction 140. cou, n. m. partie du corps qui

joint la tête aux épaules OOUT, n. m. prix d'une chose COUP, n. m. choc d'un corps sur

un autre, décharge d'un arme à feu, action rapide, fois.--Au fig.

impression pénible COUDS (je, tu) et il coud, du v.tr.

coudre 141. Couloir, n. m. passage d'un ap

partement à un autre COULOIRE, n. f. vase pour faire

égoutter les liquides, les sucs

*

142. COUPLE, n. m. deux êtres animés,

unis par la volonté, par le senti

ment, par le cour

COUPLE, n. f, paire, lien 143. Cour, n. f. résidence d'un souve

rain, personnes qui l'environnent, siége de justice, tribunal,

assiduités COUR, n. f. espace découvert en

touré de bâtiments COURS, n. m. mouvement naturel

des eaux, des astres; durée vague;

étude d'une science, leçons, prix; promenade pub

lique COURT, E, adj. qui a peu de

longueur, peu de durée, prompt COURRE, v. tr. poursuivre une

bête à la chasse COURS (je, tu) il court et ils

courent, du v. tr. et int, courir 144. COURTISAN, n. m. celui qui fré

quente la cour, qui courtise COURTISANT, part. prés. du v. tr.

courtiser 145. CRÈME, partie grasse du lait ;

mets, liqueur CHRÊME, n. m. huile consacrée,

mêlée de baume 146. CRÊPE, n. m. étoffe très-légère de

laine fine et de soie

CRÊPE, n. f. pâte frite à la poële 147. CRI, n. m. voix poussée avec effort,

clameur, plainte CRIC, n. m. (le c ne se prononce

pas), mécanique pour soulever

des fardeaux CRIE (je, il), tu cries et ils crient,

du v. int. crier 148. CROASSEMENT, n. m. cri du cor

beau COASSEMENT, n. m. cri de la gre

nouille 149. CROISÉE, n. f. fenêtre à chassis

vitié CROISÉ, n. m. celui qui a pris part

une croisade CROISÉ, E, adj. et part. passé, en

croix 150. CROISSANT, n. m. figure de la

lune; ce qui en a la forme CROISSANT, part. prés. et adj.

verbal, qui s'accroît 151. CROIX, n. f. ancien instrument de

supplice, ce qui en a la forme;

décoration de chevalerie CROIS (je, tu), il croit et ils croient,

du v. tr. croire CROIs (je, tu) et il croît, du v.

int. croître 152. CROQUANT, n. m. homme de rien

CROQUANT, n. et adj. verbal, qui

croque sous la dent 153. Crû, n. m. terroir, accroissement

des plantes CRUE, n. f. augmentation des

eaux; croissance
CRU, E, adj. qui n'est point cuit;

informe
CRU, part. passé de croire

CRÛ, part. passé de croître 154. Cuir, n. m. peau des gros ani

maux; peau préparée CUIRE, v. tr. préparer par le moyen

du feu ; v. intr. causer une vive

douleur 155. CYGNE, n. m. gros oiseau aqua

tique.- Au fig. poëte SIGNE, n. m. indice, marque; 12e

partie de l'écliptique 156. CIMBALE, n. f. sorte d'instrument

de musique en cuivre TIMBALE, n. f. sorte de tambour,

gobelet de métal 157. DAIS, n. m. tenture ou baldaquin

au-dessus d'un autel, d'une

chaire DÉ, n. m. à jouer, à coudre; cube DEY, n. m. ancien chef musulman

d'Alger DES, article contracté pour“ de les"

Dès, prépos. depuis, à partir de 158. DENT, n. f. petit os enchâssé dans

la mâchoire; pointe ou décou

pure en forme de dent

DANS, prépos. de lieu, de temps 159. DANSE, n. f. mouvement du corps

pas mesures

[ocr errors]

DENSE, adj. 2 genres resserré,

épais DANSE (je, il), tu danses et ils

dansent, du v. danser 160. DATE, n. f. époque, jour, nombre

qui l'indique DATTE, n. f. fruit du dattier DATE (je, il), tu dates et ils datent,

du v. tr. et intr. dater 161. DÉBAT, n, m. discussion, contesta

tion; séances d'un tribunal

ÉBAT, n. m. divertissement 162. DÉCENT, E, adj. m. qui est selon

la décence DESCENDS (je, tu) et il descend,

du v. tr. et intr. descendre 163. DÉCRI, n. m. action de décrier,

perte de considération DÉCRIS (je, tu) et il décrit, du v.

tr. décrire DÉCRIE (je, il), tu décries et ils

décrient, du v. tr. décrier 164. DÉÇU, E, part. passé du v. tr. déce

voir ; tromper

« AnteriorContinuar »