Imágenes de páginas
PDF
EPUB

B.

Sur la neige des monts, couronne des hameaux,
L'Espagnol a blessé l'aigle des Asturies,
Dont le vol menaçait ses blanches bergeries ;
Hérissé l'oiseau part et fait pleuvoir le sang,
Monte aussi vite au ciel que l'éclair en descend,
Regarde son soleil, d'un bec ouvert l'aspire,
Croit reprendre la vie au flamboyant empire;
Dans un fluide d'or il nage puissamment,
Et parmi les rayons se balance un moment:
Mais l'homme l'a frappé d'une atteinte trop sûre ;
Il sent le plomb chasseur fondre dans sa blessure ;
Son aile se dépouille et son royal manteau
Vole comme un duvet qu'arrache le couteau ;
Dépossédé des airs, son poids le précipite;
Dans la neige du mont il s'enfonce et palpite,
Et la glace terrestre a d’un pesant sommeil
Fermé cet mil puissant respecté du soleil.

Alfred de Vigny.

II.

Questions Grammaticales. 1. Ecrivez le participe présent de résoudre et de boire ; le participe passé de vaincre, taire, ouïr, mourir, conquérir; le présent de l'indicatif, avec toutes les personnes, d'appeler, recéler, inquiéter, dire, maudire, redire, médire, contredire ; le prétérit ou passé defini de craindre, naître, tenir, première personne du singulier.

2. Indiquez en anglais la signification des mots suivants : un souris et une souris, un tour et une tour, un livre et une livre, un pendule et une pendule, un poêle et une poêle, un voile et une voile, un jeune mousse et une mousse naissante, une fleur dans un vase et une fleur dans la vase.

3. Comment traduisez-vous : His Majesty the King, Her Majesty the Queen, His Grace the Duke of Northumberland, Her Grace the Duchess of Sutherland ? Indiquez à ce propos la différence entre l'accord du pronom possessif en anglais et l'accord de cette même partie du discours en français.

4. Quand un verbe doit-il prendre la forme du subjonctif ? Répondez à cette question en citant des exemples à l'appui de la règle.

5. Expliquez l'usage de tout dans les phrases suivantes : Elle était tout en sang.

Ils sont tout âme, tout yeux, tout

ne

oreilles. Tout Venise est ici réuni. Ne faudrait-il point toute Venise, tous yeux, toutes oreilles, &c. ? 6. Indiquez le sens de ces gallicismes : À ces mots le corbeau

se sent pas de joie. Ainsi dit le renard, et flatteurs. d'applaudir. J'ai beau faire ; je n'y vois que du feu. Vous avez la tête trop près du bonnet. Mirabeau se porta fort pour les intentions du roi. Il faut plier bagage.

III.

Écrivez un essai d'une demi-page sur Chelsea Hospital, les traits extérieurs de l'édifice, les jardins et le but pour lequel cette institution a été fondée.

IV.

resources.

Meanwhile reports about the state of the king's health were constantly becoming more and more alarming. His medical advisers, both English and Dutch, were at the end of their

He had consulted by letter all the most eminent physicians of Europe, and as he was apprehensive that they might return flattering answers if they knew who he was, he had written under feigned names. To Fagon he had described himself as a parish priest. Fagon replied somewhat bluntly, that such symptoms could have only one meaning, and that the only advice which he had to give to the sick man was to prepare himself for death. Having obtained this plain answer, William consulted Fagon again without disguise, and obtaine... some prescriptions which were thought to have a little retarded the approach of the inevitable hour.

But the great king's days were numbered.-Macaulay.

COMMISSARIAT.

January 1861.

I.

Traduisez en anglais:

Il y avait un homme qui possédait un champ assez fertile, qu'il cultivait avec grand soin : deux de ses voisins s'unirent

sures.

ensemble, le chassèrent de sa maison, occupèrent son champ : ils firent entre eux un pacte pour se défendre contre tous ceux qui voudraient l'usurper, et effectivement ils se soutinrent parlà pendant plusieurs mois. Mais un des deux, ennuyé de partager ce qu'il pouvait avoir tout seul, tua l'autre, et devint seul maître du champ. Son empire ne fut pas long : deux autres envieux vinrent l'attaquer; il se trouva trop faible pour se défendre, et il fut massacré.

Un Troglodyte presque tout nu vit de la laine qui était à vendre; il en demanda le prix. Le marchand dit en lui-même: Naturellement je ne devrais espérer de ma laine qu'autant d'argent qu'il en faut pour acheter deux mesures de blé ; mais je la vais vendre quatre fois davantage, afin d'avoir huit me

Il fallut en passer par là et payer le prix demandé. "Je suis bien aise,' dit le marchand, ‘j'aurai du blé à présent.' 'Que dites-vous?' reprit l'acheteur; ‘vous avez besoin de blé ? j'en ai à vendre : il n'y aura que le prix qui vous étonnera peut-être; car vous saurez que le blé est extrêmement cher et

que

la famine règne presque partout : mais rendez-moi mon argent, et je vous donnerai une mesure de blé ; car je ne veux pas m'en défaire autrement, dussiez-vous crever de faim.'—Montesquieu, · Lettres persanes.'

II.

Questions Grammaticales. 1. Ecrivez les cinq parties primitives des verbes voudraient, soutinrent, partager, devrais, fallut, saurez.

2. Il y avait un homme.'-1. De quelle autre manière pourrait-on rendre cette phrase, en lui conservant exactement le même sens ?—2. Changez cette phrase (a) en phrase négative, (6) en phrase interrogative affirmative (was there a man ?), et en phrase interrogative négative.

3. Pourquoi les verbes avait, possédait, cultivait (dans la première phrase du morcau I.) sont-ils à l'imparfait; et pourquoi mirent, chassèrent et occupèrent, sont-ils au prétérit ? Expliquez la règle à ce sujet.

4. Quel est le singulier de voisins, et quel en est le féminin, au singulier comme au pluriel ? Quel est le singulier de mois et le pluriel de prix ? Quel est le féminin de maître, et le pluriel de l'un et de l'autre ? Quel est le féminin de envieux, et le pluriel de l'un et de l'autre ? Quel est le féminin de marchand et de 'acheteur' ?

5. “Car je ne veux pas m'en défaire.'—Pourquoi m'en (me en) s'ont-ils placés avant le verbe défaire ? Dites la règle grammaticale sur ce point, et expliquez-vous sur les exceptions qu'elle peut subir. Donnez des exemples, .

III.

Rendez compte, dans une lettre à un ami—1, du but que vous poursuivez en vous présentant à vos examens ; 2, des fonctions que vous pourrez avoir à remplir, si vous y réussisez, et des différents devoirs et avantages attachés à ces fonctions.

IV.

Translate into French :

Of all the results which are produced among a people by their climate, food, and soil, the accumulation of wealth is the earliest, and in many respects the most important. For, although the progress of knowledge eventually accelerates the increase of wealth, it is nevertheless certain that, in the first formation of society, the wealth must accumulate before the knowledge can begin. As long as every man is engaged in collecting the materials necessary for his own subsistence, there will be neither leisure nor taste for higher pursuits ; no science can possibly be created, and the utmost that can be effected will be an attempt to economize labour by the contrivance of such rude and imperfect instruments as even the most barbarous people are able to invent.

Buckle, History of Civilization in England.'

COMMISSARIAT.
August 1862.

I.
Traduisez en anglais :

Que seraient aujourd'hui notre agriculture, notre industrie, notre commerce, sans l'abolition de la plupart des obstacles qui arrêtaient autrefois la production ? On entend dire assez souvent que nos manufactures doivent tout à ce qu'on appelle le système protecteur; maison ne réfléchit pas que ce système n'est plus complet, Dieu merci. Que seraient nos manufactures de soieries, de cotonnades, de lainages, s'il n'entrait pas tous les ans en France pour 150 millions de soies étrangères, pour 150 millions de cotons étrangers, pour 150 millions de laines étrangères, et s'il ne sortait pas en même temps pour 600 millions de nos tissus ? Et ce qui est vrai du commerce étranger l'est encore plus du commerce intérieur. Où en serions-nous si, comme le dit Voltaire, il était encore défendu à tout Périgourdin d'acheter du blé en Auvergne, et à tout Champenois de manger du pain fait avec du blé acheté en Picardie ? si les houilles de la Flandre étaient protégées contre celles de la Loire, ou les fers de la Champagne contre ceux du Berry ? Quelque puissante que soit restée l'ancienne manie réglémentaire, elle a cédé pour toujours sur bien des points : ce n'est pas le privilége, c'est la liberté qui domine dans notre organisation économique.—Revue des Deux Mondes.

II.

Questions Grammaticales.

1. Écrivez en français les nombres suivants : ' Seventy pounds eleven shillings. Six times six. The twenty-ninth sack of corn. The nineteenth part of a yard.'

2. Conjuguez le présent de l'indicatif et le passé défini des verbes se repentir, s'habiller, s'asseoir.

3. Comment traduisez-vous en français some ou any? Donnez des exemples à l'appui de votre réponse.

4. Quelle est la règle qui régit l'accord du participe1. Pris adjectivement; 2. Uni au verbe auxiliaire être ; 3. Associé au verbe avoir ?

5. Comment traduisez-vous en français ces deux phrases ?I am afraid that he will come to-day. I am afraid that she will not come.

6. Quand faites-vous usage du subjonctif ? Dans quel cas employez-vous le présent, l'imparfait ou le plus-que-parfait de ce mode ?

7. Donnez en français l'équivalent de ces phrases anglaises : I

pay always ready money. They do business to the amount of twenty thousand pounds a year. It was said that the secret of commerce is to buy cheap and to sell dear.

III.

Ecrivez sous forme de lettre un court essai sur les rapports qui existent entre le commerce d'un pays et la prospérité de l'état et des armées.

« AnteriorContinuar »