Imágenes de páginas
PDF
EPUB

IV.

Traduisez en français :

Dutch Commerce. Every branch of commerce was vigorously prosecuted by the Dutch. But that carried on with the Baltic was the most extensive and important. The dense population of Holland, and the limited extent and unfruitful nature of the soil, render the inhabitants dependent on foreigners for the greater part of their supplies of corn. And these have been principally furnished by the countries round the Baltic; they also have supplied the timber, iron, hemp and flax, tallow, ashes, and other bulky articles required in the building of houses and ships, and in various manufactures.—M'Culloch.

COMMISSARIAT.

May 1863.

I. Traduisez en anglais :

Jean-Joachim Goriot était, avant la révolution, un simple ouvrier vermicellier, habile, économe, et assez entreprenant pour avoir acheté le fonds de son maître. Il s'était établi Rue de la Jussienne, près de la Halle-aux-Blés, et avait eu le

gros bon sens d'accepter la présidence de sa section, afin de faire protéger son commerce par les personnages les plus influents de cette dangereuse époque. Cette sagesse avait été l'origine de sa fortune, qui commença dans la disette, fausse ou vraie, par suite de laquelle les grains acquirent un prix énorme à Paris. Le peuple se tuait à la porte des boulangers, tandis que certaines personnes allaient chercher sans émeute des pâtes d'Italie chez les épiciers. Pendant cette année le citoyen Goriot amassa les capitaux qui plus tard lui servirent à faire son commerce avec toute la supériorité que donne une grande masse d'argent à celui qui la possède. Le commerce des grains semblait avoir absorbé toute son intelligence. S'agissait-il de blés, de farines, de reconnaître leurs qualités, les provenances, de veiller à leur conservation, de prévoir les cours, de prophétiser l'abondance ou la pénurie des récoltes, de se procurer les céréales à bon marché, de s'en approvisionner en Sicile, en Ukraine, Goriot n'avait pas son second. À lui voir conduire ses affaires, expliquer les lois sur l'exportation, sur l'importation des grains, étudier leur esprit, saisir leurs défauts, un homme l'eût jugé capable d'être ministre d'état.—De Balzac.

II.

Questions Grammaticales. 1. Comment diriez-vous en français— The three-fourths of one ounce ; About 100; About 1,000; One thousand millions ; 40,8371. ; 91,000 miles ; 73 yards; One pound and a half of sugar; Half a pound of tea’?-Écrivez les nombres en toutes lettres.

2. Indiquez, en traduisant la phrase suivante, une différence essentielle entre les deux langues dans l'emploi du pronom démonstratif : Those gloves, hat, cap, and coat are mine.

3. Comment se traduisent whose, of whom, dans le courant d'une proposition ? Comment se traduisent-ils au commencement d'une phrase ? Exemple : The man of whom you speak ; The flower whose colour I admire; Whose house is this? Whose voice do I hear?

4. Quelle est, en français, la place des pronoms dans une phrase interrogative et dans une phrase négative ?-Did he speak to you? Have they written to him? I hope he has not struck her; He did not smile to them.

5. Quel sens bien différent présente dans certains cas l'usage de l'auxiliaire être, ou de l'auxiliaire avoir ?—J'ai demeuré six mois en Italie. Il est parti pour l'Angleterre, et il y est demeuré. Calypso regardait toujours le côté où le vaisseau d'Ulysse avait disparu à ses yeux. De quelque côté que je porte les yeux, la foi de tous les cours est pour moi disparue. L'armée a passé hier sur le pont. Les gloires et les vanités du monde sont passées pour elle.-Indiquez le rapport et le contraste entre ces membres de phrase.

6. Écrivez le participe présent, le participe passé, le présent de l'indicatif, et le passé défini des verbes vendre, acheter, débattre, intervenir.

7. Quel est le sens de ces locutions françaises ?-Dans une vente aux enchères les objets sont adjugés au plus offrant. Un commissaire des vivres à des comptes à rendre à l'État, et il doit mettre ses livres au net avant la fin du trimestre. Faire une marchandise tant, et la vendre un autre prix, n'est point un signe d'honnêteté.

III.

Écrivez en français une lettre, dans laquelle vous indiquerez quelques unes des causes auxquelles on attribue généralement les fluctuations dans le prix des marchandises et des denrées alimentaires sur le marché.

IV.

Traduisez en français :

Since I have set up an universal guardian, I have laid nothing more to heart than the differences and quarrels between the landed and the trading interests of my country, which indeed comprehend the whole. I shall always contribute, to the utmost of my power, to reconcile these interests to each other, and to make them both sensible that their mutual happiness depends upon their being friends. They mutually furnish each other with all the necessaries and conveniences of life: the land supplies the traders with corn, cattle, wool, and, generally, all the materials, either for their subsistence or their riches; the traders, in return, provide the gentlemen with houses, clothes, and many other things, without which their life at best would be uncomfortable.- Steele.

COMMISSARIAT.

May 1864.

I.

Traduisez en anglais :

Cette grande ville semble nager au-dessus des eaux, et être la reine de toutes les mers. Les marchands y abondent de toutes les parties du monde, et ses habitants sont eux-mêmes les plus fameux marchands qu'il y ait dans l'univers. Elle a deux grands môles semblables à deux bras qui s'avancent dans la mer, et qui embrassent un vaste port. On voit comme une forêt de mâts de navires ; et ces navires sont si nombreux, qu'à peine peut-on découvrir la mer qui les porte. Tous les citoyens s'appliquent au commerce, et leurs grandes richesses ne les dégoûtent jamais du travail nécessaire

pour

les augmenter. On y voit de tous côtés le fin lin d'Egypte, et la pourpre syrienne deux fois teinte d'un éclat merveilleux. Cette double teinture est si vive, que le temps ne peut l'effacer. On s'en sert pour des laines fines qu'on rehausse d'une broderie d'or et d'argent. Les hommes sont occupés à décharger leurs vaisseaux, à transporter leurs marchandises, ou à les vendre, ou à arranger leurs magasins, et à tenir un compte exact de ce qui leur est dû par

les négociants étrangers ; les femmes ne cessent jamais de filer les laines, ou de faire des dessins de broderies, ou de ployer des riches étoffes.Fénélon.

La découverte de la vapeur a donné des ailes au commerce. Les produits exotiques, les fruits, les épices, les bois, le sucre, le café, le coton passent et repassent maintenant les mers. Le coton vient d'Amérique en Angleterre à l'état brut, et retourne d'Angleterre en Amérique à l'état fabriqué. Non moins merveilleuse a été l'influence de la vapeur et des chemins de fer nationaux ou internationaux sur l'échange des produits qui voyagent par terre. Nos marchés reçoivent aujourd'hui d'un bout à l'autre de la France, l'huile, les oeufs, la volaille, les bestiaux, le grain, le charbon de terre. Devant la locomotive les distances s'effacent, les frontières s'abaissent et la consommation augmente.—Léon Faucher.

II.

Questions Grammaticales.

1. Dans quel cas exprimez-vous ou supprimez-vous un devant demi ? Comment écririez-vous en français, a half-dozen, a dozen and a half ?

2. Quel est le féminin de dissous, fier, net, sec, menteur, vengeur, universel, vif, général ?

3. Comment exprimez-vous en français, about 50, about 100, about 1,000 ?

4. Donnez en anglais l'équivalent de ces gallicismes : Nous avons fait prix et je crois avoir conclu un bon marché. Je vous paierai argent comptant. Prenez garde de placer à fonds perdu.

5. Ecrivez les temps principaux, c'est-à-dire le participe présent, le participe passé, le présent de l'indicatif et le passé defini, de vendre, accroître, acquérir, moudre, déduire, pourvoir.

6. Quel est le pluriel de capital (stock), bail, prix, sou ?

III.

Décrivez sous forme de lettre le genre d'approvisionnements que réclame surtout une armée en campagne. Citez, s'il y a lieu, des exemples montrant l'influence d'une bonne ou d'une mauvaise administration des vivres sur le succès ou l'insuccès de certaines expéditions militaires.

IV. Traduisez en français :

When duties are low and prices high, it is that scarcity is declared, and the importations will arrive too late to stop the rise. For want of regularly established openings abroad, French farmers having need of money take their grain to be sold as soon as it is thrashed. During the months of autumn and winter there is a superabundance in all market-places, and the prices are low; then, in the spring-time it is perceived that supplies in the farms are exhausted, prices rise rapidly, duties become lower in proportion, search is made for foreign cereals ; they must be had at any price. But the supplying countries have sold their produce to regular consumers (to the English, for example), and it is only by paying much more that our countrymen can withdraw corn from those localities.--Chesnée.

STAFF COLLEGE.

July 1861.

I.

Translate into English either the passage marked (a), or that marked (1):

(a) Les hommes parlent tous les jours, sur le néant des choses humaines, le langage de la foi et de la vérité; et ils n'en suivent pas moins les voies de la vanité et du mensonge. Nous disons sans cesse que le monde n'est rien, et nous ne vivons que pour le monde : sages seulement dans les discours,

G

« AnteriorContinuar »