Articles de l'Avenir, Volumen7

Portada
Vanlinthout et Vandenzande, 1831
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 244 - La chambre des députés a le droit d'accuser les ministres, et de les traduire devant la chambre des pairs, qui seule a celui de les juger.
Página 259 - Nulle association de plus de vingt » personnes, dont le but sera de se réunir tous les jours ou » à certains jours marqués , pour s'occuper d'objets religieux , » littéraires , politiques ou autres , ne pourra se former qu'avec » l'agrément du Gouvernement, et sous les conditions qu'il VII. 35 » plaira à l'autorité publique d'imposer à la société.
Página 441 - Il en est cependant, ô douleur ! qui se laissent entraîner à ce point d'impudence qu'ils soutiennent opiniâtrément que le déluge d'erreurs qui sort de là est assez bien compensé par un livre qui , au milieu de ce déchaînement de perversité, paraîtrait pour défendre la religion et la vérité. Or c'est certainement une chose illicite et contraire à toutes les notions de l'équité de faire , de dessein prémédité , un mal plus grand parce qu'il ya espérance qu'il en résultera quelque...
Página 117 - ... avoir été si longtemps victimes de l'inquisition politique, n'aspiraient qu'à une parfaite liberté religieuse. Le vœu général de la nation se bornait à ce que toute persécution cessât désormais à l'égard des prêtres, et qu'on n'exigeât plus d'eux aucun genre de serment; enfin, que l'autorité ne se mêlât en rien des opinions religieuses de personne. Ainsi donc le gouvernement consulaire eût contenté l'opinion en maintenant en France la tolérance absolue, telle qu'elle existe...
Página 121 - Dieu a suscité, dans les circonstances difficiles, pour rétablir le culte public et la religion sainte de nos pères, et pour en être le protecteur. Il a ramené et conservé l'ordre public par sa sagesse profonde et active; il défend...
Página 447 - Aux autres causes d'amertume et d'inquiétude qui nous tourmentent et nous affligent principalement dans le danger commun , se sont jointes certaines associations et réunions marquées , où l'on fait cause commune avec des gens de toute religion, et même des fausses, et où, en feignant le respect pour la religion, mais vraiment par la soif de la nouveauté , et pour exciter partout des séditions, on préconise toute espèce de liberté , on excite des troubles contre le bien de l'Église et...
Página 445 - ... le forum.... Combien n'aurions-nous pas été disposés et prompts à faire la guerre , quoique avec des forces inégales , nous qui nous laissons égorger si volontiers , si notre religion ne nous obligeait plutôt à mourir qu'à tuer...
Página 447 - Celui qui commande aux vents et ramène le calme, que nous vous écrivons tout ceci, vénérables Frères, afin que, vous couvrant du bouclier de la foi, vous vous efforciez de combattre courageusement pour le Seigneur. C'est à vous surtout qu'il appartient de vous montrer comme un rempart contre toute hauteur qui s'élève en opposition à la science de Dieu. Tirez le glaive de l'esprit qui est la parole de Dieu, et que ceux qui ont faim de la justice reçoivent de vous le pain de cette parole.
Página 429 - C'est avec le cœur percé d'une profonde tristesse que nous venons à vous, dont nous connaissons le zèle pour la religion, et que nous savons fort inquiets des dangers du temps où nous vivons.
Página 167 - On a mis en doute notre foi et nos intentions mêmes, car, en ce temps-ci, que n'attaque-t-on point? Nous quittons un instant le champ de bataille, pour remplir un autre devoir également pressant. Le bâton du voyageur à la main, nous nous...

Información bibliográfica