Histoire de France depuis la mort de Louis XVI jusqu'au traité de paix du 20 novembre 1815, Volumen3

Portada
Janet et Cotelle, 1821
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 465 - Altesse Royale, en butte aux factions qui « divisent mon pays et à l'inimitié des plus grandes « puissances de l'Europe, j'ai terminé ma carrière « politique, et je viens, comme Thémistocle, « m'asseoir au foyer du peuple britannique. Je « me mets sous la protection de ses lois, que je « réclame de Votre Altesse Royale comme du plus « puissant, du plus constant et du plus généreux
Página 242 - LES Puissances alliées ayant proclamé que l'Empereur NAPOLÉON était le seul obstacle au rétablissement de la Paix en Europe , l'Empereur NAPOLÉON, fidèle à son serment, déclare qu'il renonce, pour lui et ses héritiers , aux Trônes de France et d'Italie , et qu'il n'est aucun sacrifice personnel, même celui de la vie, qu'il ne soit prêt à faire à l'intérêt de la France.
Página 274 - Le vœu le plus cher à notre cœur, c'est que tous les Français vivent en frères, et que jamais aucun souvenir amer ne trouble la sécurité qui doit suivre l'acte solennel que nous leur accordons aujourd'hui.
Página 273 - Ainsi, nous avons vu dans le renouvellement de la pairie une institution vraiment nationale, et qui doit lier tous les souvenirs à toutes les espérances, en réunissant les temps anciens et les temps modernes.
Página 210 - ... de sa police et qu'en même temps il s'est toujours servi de la presse pour remplir la France et l'Europe de faits controuvés , de maximes fausses...
Página 282 - Conformément aux anciennes constitutions françaises, aucun étranger ne pourra siéger, à compter de ce jour , ni dans la chambre des pairs , ni dans celle des députés , à moins que par d'importans services rendus à l'état, il n'ait obtenu de nous des lettres de naturalisation Vérifiées par les deux chambres.
Página 400 - ... d'autre lutte que la lutte sainte de la félicité des peuples. La France se plaît à proclamer avec franchise ce noble but de tous ses vœux. Jalouse de son indépendance , le principe invariable de sa politique sera le respect le plus absolu pour l'indépendance des autres nations.
Página 275 - Chacun professe sa religion avec une égale liberté, et obtient pour son culte la même protection.
Página 476 - Majesté le Roi de France, les moyens de réaliser cet arrangement, et, ayant reconnu que l'indemnité due aux Puissances ne pouvait être ni toute territoriale ni toute pécuniaire sans porter atteinte à l'un ou à l'autre des intérêts essentiels de la France et qu'il...
Página 277 - Cette demande pourra être faite par chacune des deux chambres, mais après avoir été discutée en comité secret : elle ne sera envoyée à l'autre chambre par celle qui l'aura proposée, qu'après un délai de dix jours.

Información bibliográfica