Nationalismes régionaux: Un défi pour l'Europe

Portada
De Boeck Supérieur, Nov 24, 2009 - 112 páginas
0 Opiniones

Ossétie du Sud, Kosovo, Pays basque, Écosse, Flandre : les revendications nationales sont au cœur de l’actualité.

Le phénomène n’est pourtant pas récent. Entamé au XIXe siècle, le réveil des nationalités qui a donné lieu à l’émergence d’États-nations au XXe siècle se poursuit encore aujourd’hui, témoignant de la permanence de la nation. Car celle-ci reste une représentation géopolitique essentielle. Elle est en effet un élément de base pour comprendre les rapports entre territoire, population et État, et les évolutions du phénomène étatique.

Dans la première partie de cet ouvrage, l’auteur s’interroge sur ce qui fonde l’identité nationale en s’attardant particulièrement sur la langue et le territoire comme mobilisateurs du nationalisme.

La deuxième partie, très concrète, envisage le nationalisme aujourd’hui à travers des exemples récents (consécutifs, notamment, à l’éclatement yougoslave) et des processus en cours (Catalogne, Pays basque, Flandre…).

Au-delà des stéréotypes de violence et de conflits, nation et nationalisme doivent être envisagés comme un processus dynamique qui mène à l’accomplissement du fait national.

Cet ouvrage intéressera les étudiants en sciences politiques ainsi que le grand public désireux d’en savoir plus sur ce sujet sensible.

 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Acerca del autor (2009)

Docteur en géopolitique, il est maître de conférences à Sciences Po Paris et chargé de cours à l’Institut européen de Genève et à l’Université Paris 1. Coauteur pendant 14 ans de l’émission Le Dessous des Cartes, magazine géopolitique diffusé sur ARTE, et des deux Atlas éponymes, il est, depuis 2009, rédacteur en chef délégué de la revue Moyen-Orient.

Información bibliográfica