Les complots militaires sous le Consulat et l'Empire: d'après les documents inédits des Archives

Portada
E. Plon, Nourrit, 1894 - 279 páginas
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 276 - Les puissances alliées ayant proclamé que l'empereur Napoléon était le seul obstacle au rétablissement de la paix en Europe, l'empereur Napoléon, fidèle à son serment, déclare qu'il renonce, pour lui et ses héritiers, aux trônes de France et d'Italie, et qu'il n'est aucun sacrifice personnel, même celui de la vie, qu'il ne soit prêt à faire à l'intérêt de la France.
Página 262 - Mon cousin, le ministre de la Guerre m'a mis sous les yeux la lettre que vous lui avez écrite le 16. Cette lettre m'a vivement peiné. Quoi ! six heures après avoir reçu les premières troupes venant d'Espagne, vous n'étiez pas...
Página 14 - ... à grands pas. Il proposa divers plans qui se fondaient tous sur une mesure législative quelconque , regardant tout autre moyen comme contraire à ses principes. Mais pour cette mesure il fallait une délibération au moins de quelques membres du sénat, et pas un d'eux n'osait souscrire un tel acte.
Página 256 - ... l'Empereur ne veut que la guerre. Je trahirais les intérêts de mon ancienne patrie, ceux de mes États et les vôtres, si je ne séparais pas sur-le-champ mes armes des siennes, pour les joindre à celles des puissances alliées, dont les intentions magnanimes sont de rétablir la dignité des trônes et l'indépendance des nations. « Je sais qu'on cherche à égarer le patriotisme des Français qui...
Página 256 - Soldats! il n'ya plus que deux bannières en Europe; sur l'une vous lisez : religion, morale, justice, modération, lois, paix et bonheur; sur l'autre : persécutions, artifices, violences, tyrannie, guerre et deuil dans toutes les familles : choisissez.
Página 78 - ... de lui être fidèle, de le soutenir et de le défendre aux dépens de la vie et de la fortune contre tout opposant et envers même les insurgés des autres provinces , jusqu'à l'entière soumission du royaume.
Página 78 - Sylveira étaient arrêtés et emprisonnés. « A Oporto et à Barcelos, les habitants ont aussi manifesté les mêmes sentiments, et tous sentent la nécessité d'avoir un appui auquel les citoyens bien intentionnés puissent se rallier pour la défense et le salut de la patrie et pour la conservation des propriétés. A ce sujet, de nouvelles députations se sont présentées à Son Excellence, pour la supplier d'approuver que le peuple de la province du...
Página 51 - Pendant que nous montions si péniblement le Guadarrama, nous nous trouvâmes sur le flanc de la division d'infanterie commandée par le général Lapisse et à quelques pas en arrière de l'Empereur qui marchait à pied comme nous, aucune précaution n'ayant été prise pour le ferrage, et les chevaux tombant à chaque instant. Les soldats de la division Lapisse manifestaient tout haut les plus sinistres dispositions contre la personne de l'Empereur, s'excitant mutuellement à lui tirer un coup...
Página 79 - La tâche que M. le maréchal s'impose dans cette circonstance est immense, mais il a le courage de l'embrasser et il croit la remplir même avec succès, si vous voulez bien l'aider dans son exécution. Il désire que vous propagiez les idées que je viens de vous communiquer, que vous fassiez protéger d'une manière particulière les autorités ou citoyens quelconques qui embrasseront le nouveau système en mettant les uns et les autres dans le cas de se prononcer et d'agir à l'avenir en conséquence.

Información bibliográfica