Mémoires de Constant, premier valet de chambre de l'empereur: sur la vie privée de Napoléon, sa famille et sa cour ...

Portada
Chez Ladvocat, Libraire, 1830
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

Crítica de los usuarios - Marcar como inadecuado

musique , pour le cadre historique, voir si peronnalité ?

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 84 - l'empereur Napoléon était le seul obstacle au rétablissement de la paix en Europe, l'empereur Napoléon, fidèle à son serment, déclare qu'il renonce, pour lui et ses héritiers, au trône de France et d'Italie, et qu'il n'est aucun sacrifice personnel, même celui de la vie, qu'il ne soit prêt à faire à l'intérêt de la France. » Fait au palais de Fontainebleau, le ii avril
Página 5 - toutes les insinuations qui tendraient à vous diviser. On ne manquera pas de chercher à ébranler votre fidélité à vos devoirs; mais je compte que vous repousserez ces perfides instigations. » A la fin de ce discours, l'empereur arrêta ses regards sur l'impératrice et sur le roi de Rome, que son auguste mère tenait dans ses bras ; et montrant des
Página 215 - i°. Il portera à la connaissance de l'empereur les réclamations formées par les collèges électoraux, ou par les assemblées de canton desdits départemens, pour la conservation de leurs privilèges. » 2°. Il recevra le serment des présidens des collèges électoraux, et des assemblées de canton, des présidens et des procureurs généraux des cours et des tribunaux, des administrateurs civils et des finances, des majors, chefs de bataillon et d'escadron de toutes armes.
Página 5 - souvenez-vous que ce ne peut être que l'affaire de quelques jours, et que j'arriverai bientôt à votre secours. Je vous recommande d'être unis entre vous et de
Página 326 - et particulièrement des gendarmes d'ordonnance. Dans le cas où vous auriez oublié ce que c'était que les gendarmes d'ordonnance, je vous demanderai la permission de vous le rappeler. Dès avant la campagne de Tilsitt, l'empereur avait déjà résolu dans sa pensée de rapprocher de son trône les débris de l'ancienne aristocratie, et les
Página 247 - tous les points possibles : tantôt elle lui disait qu'elle voulait prendre le pas sur lui, arguant du, fameux sénatus-consulte que j'ai rapporté précédemment; elle y avait vu que le prince avait le pas immédiatement après les princes français, d'où elle concluait que les princesses françaises se trouvaient dans le même cas, et que, par conséquent, ce
Página 155 - fait la contrebande ; tu as acheté du linge en » Hanovre; tu as voulu monter ta maison, parce » que tu as pensé que je te nommerais sénateur. »Tu ne t'es pas trompé. Va te faire faire un habit » de sénateur. Mais ne recommence pas, car une » autre fois je te ferai fusiller. » Pendant notre séjour à Bayonne en
Página 154 - Si un seul douanier, répondit-il, ose porter la main sur les caissons de mes vieilles moustaches, je les fais tous f..... dans le Rhin. » Le directeur insista ; les douaniers étaient en grand nombre, et se disposaient à procéder à la visite, quand le général
Página 282 - Madame, l'influence » des riens est souvent très-grande , et Votre » Altesse ne peut l'ignorer. Quoique nous soyons » ici depuis huit jours seulement, j'ai déjà pu ob» server combien les Piémontais sont engoués de
Página 85 - me permettre, soit de retrancher, soit d'ajouter la moindre circonstance à la vérité ; je dirai donc les choses telles qu'elles se sont passées, telles que je les ai vues, telles que le cruel souvenir en sera éternellement gravé dans ma mémoire. Le

Información bibliográfica