Montalembert ...

Portada
C. Poussielgue, 1900
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Contenido

Ouverture des étatsgénéraux
53
Discussions avec Cornudet
59
Maladie de M de Montalembert
65
Regrets de Charles Translation à Montmartre du cœur de
71
Dégoût de Charles pour la vie mondaine son désir de se dévouer
74
Règlement de vie et études variées
80
Idées de Montalembert sur le Romantisme littéraire
86
Efforts dOConnell pour affranchir sa patrie
101
Lhospitalité irlandaise Rencontre du vieil Hennessy
107
Emouvant voyage dans les montagnes de Kerry
115
Comment Montalembert lui rendit justice Leur entrevue de 1847
124
Triste situation de lÉglise de France en 1830
127
Première entrevue avec Lamen
133
Mort de G Lemarcis
140
Alfred de Vigny collaborateur de lAvenir
146
On na point jusquà ce jour exposé complètement les idées
152
Éloquent appel de Lamennais au pape
158
faut que lÉglise rompe avec les anciens partis
160
Rome juge ce débat inopportun et dangereux
169
Nécessité pour lÉglise de se jeter dans le mouvement démocrati
176
LAvenir demande le droit dassociation pour les ouvriers
182
LAvenir attaque vivement la centralisation
190
Revendication ardente des libertés denseignement et de la presse
196
LÉglise doit favoriser lémancipation chrétienne des nations
202
Montalembert est au premier rang dans cette campagne Encoura
203
Linsurrection de Pologne
210
Écrasement des Polonais Le 12 Septembre
217
Montalembert vient ly visiter Fondation de lAgence Générale
223
Pétitions infructueuses en faveur de la liberté denseignement
229
Douleur de Charles Consolations que lui prodiguent ses amis
235
présente sa défense
241
Montalembert visite Rome avec Rio et Albert de la Ferionnays
298
Départ de Montalembert et de Rio pour Napies
304
Retour à Rome Lamennais continue à réclamer un jugement
310
Séjour à Florence Nouvelles menaces de Lamennais
316
Le banquet dadieu On remet à Lamennais lEncyclique Mirari
322
Douleur de Montalembert Retour en France
329
Le martyre de linaction et du silence
330
Lamennais veut reprendre la lutte sur le terrain politique et
336
Montalembert se décide à soccuper dart religieux
342
se prépare à cette campagne par des voyages
348
Les émigrés polonais aflluent dans son salon de la rue Cassette
355
Le journal le Polonais
361
Montalembert se décide à voyager en Allemagne
367
projette décrire les Pèlerinages dun catholique au dixneu
371
Séjour à Berlin Le parti catholique prussien
379
Vainement Lamennais le rappelle à la Chenaie Montalembert sobs
385
Lettre du Pape à Msr dAstros mettant en doute la sincérité
391
se soumet aussitôt mais prend le parti de ne pas écrire au Pape
398
Tendres supplications de Lacordaire
404
exige une adhésion simple et absolue à lEncycli
412
Montalembert engage Lamennais à garder désormais le silence
418
Le livre parait Effet produit en France
426
Refus obstiné de Lamennais
436
Félicitations du cardinal Pacca et de Lacordaire
442
Fruits précieux de toutes ces épreuves
449
Montalembert reprend la route de France Rencontre de Silvio Pel
455
LIntroduction de sainte Elisabeth
460
renouvelle lhagiographie et glorifie le surnaturel
467
Montalembert souffre de lisolement du cœur
473
Maladie dAlbert et conversion dAlexandrine
480
Départ pour lItalie Arrivée à Rome
488

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 306 - Era già l'ora che volge il disio ai naviganti e intenerisce il core lo di c'han detto ai dolci amici addio; e che lo novo peregrin d'amore punge, se ode squilla di lontano che paia il giorno pianger che si more, quand'io incominciai a render vano l'udire ea mirare una dell'alme surta che l'ascoltar chiedea con mano.
Página 175 - Nous rentrons, avec une ardeur nouvelle, une ardeur sanctifiée par la douleur, dans la carrière où notre conscience nous a lancés. S'il nous eût été donné de vivre au temps où Jésus vint sur la terre et de ne le voir qu'un moment, nous eussions choisi celui où il marchait couronné d'épines et tombant de fatigue, vers le Calvaire. De même, nous remercions Dieu de ce qu'il a placé le court instant de notre vie mortelle à une époque où sa sainte religion est tombée dans le malheur...
Página 272 - Si nous nous retirons un moment, ce n'est point par lassitude, encore moins par découragement, c'est pour aller, comme autrefois les soldats d'Israël, consulter le Seigneur en Silo (1).
Página 324 - L'Avenir sur la liberté des cultes et la liberté de la presse, qui ont été traitées avec tant d'exagération et poussées si loin par MM. les Rédacteurs, sont également très répréhensibles, et en opposition avec l'enseignement, les maximes et la pratique de l'Église.
Página 157 - Thomas , lui qui , dans ses ouvrages immortels , en a fait le centre de toutes les connaissances de. son temps. Empruntez de lui cette méthode admirable qui coordonne et généralise , et joignez-y ces vues profondes, ces hautes contemplations, cette chaleur, cette vie qui caractérisent les anciens Pères...
Página 313 - C'était au mois de juillet, vers le soir. Des hauteurs qui dominent le bassin où serpente le Tibre , nous jetâmes un triste et dernier regard sur la ville éternelle.
Página 167 - Ministres de celui qui naquit dans une crèche et mourut sur une croix , remontez à votre origine ; retrempez-vous volontairement dans la pauvreté , dans la souffrance , et la parole du Dieu souffrant et pauvre reprendra sur vos lèvres son efficacité première. Sans aucun autre appui que cette divine parole, descendez, comme les douze pêcheurs, au milieu des peuples, et recommencez la conquête du monde. Une nouvelle ère de triomphe et de gloire se prépare pour le christianisme.
Página 192 - ... soit des intérêts, soit des opinions, soit des croyances communes, il est dans la nature humaine de se rapprocher et de s'associer ; parce que c'est là encore un droit naturel; parce qu'on ne fait rien que par l'association, tant l'homme est faible, pauvre et misérable tandis qu'il est seul : Vse soli!
Página 146 - Monsieur, et je pense bien que nulle opinion exprimée avec franchise ne peut le blesser, ni l'éloigner d'un homme auquel il a témoigné quelque estime. Nous sommes dans un temps où un point doit suffire à rallier les hommes qui veulent sauver leur pays et servir l'humanité. Soyez assez bon pour m'apprendre son retour. J'irai vous voir d'ici à peu de jours chez vous ou à l'Avenir et vous renouveler les témoignages de mon estime et de mon affection.
Página 192 - Nous demandons , en quatrième lieu , la liberté d'association, parce que partout où il existe, soit des intérêts , soit des opinions, soit des croyances communes , il est dans la nature humaine de se rapprocher et de s'associer ; parce que c'est là encore un droit naturel; parce qu'on ne fait rien que par l'association , tant l'homme est faible , pauvre et misérable tandis qu'il est seul...

Información bibliográfica