Depuis le révolution de 1789 jusqu'à nos jours

Portada
Sagnier et Bray, 1844
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 238 - ... qu'à des autorités locales mieux informées des besoins, et plus directement intéressées à la prospérité des établissements placés sous leurs yeux. Que le droit de nommer à toutes les places, concentré dans les mains d'un seul homme, en laissant trop de chances à l'erreur et trop d'influence à la faveur, affaiblissait le ressort de l'émulation et réduisait aussi les maîtres à une dépendance mal assortie à l'honneur de leur état et à l'importance de leurs fonctions.
Página 435 - ... c'est un Dieu à la fois vrai et réel , à la fois substance et cause , toujours substance et toujours cause , n'étant substance qu'en tant que cause , et cause qu'en tant que substance ; c'est-à-dire, étant cause absolue , un et plusieurs , éternité et temps , espace et nombre, essence et vie , indivisibilité et totalité, principe , fin et milieu, au sommet de l'être et à son plus humble degré, infini et fini tout ensemble , triple enfin , c'est-à-dire , à la fois Dieu , nature...
Página 156 - Ceux qui seront choisis pour l'enseignement dans les séminaires, souscriront la déclaration faite par le clergé de France en 1682, et publiée par un édit de la même année : ils se soumettront à y enseigner la doctrine qui y est contenue ; et les évêques adresseront une expédition en forme de cette soumission, au Conseiller d'état chargé de toutes les affaires concernant les 'cultes.
Página 82 - ... que les théories se taisent devant les faits. Point d'instruction sans éducation, et point d'éducation sans morale et sans religion. « Les professeurs ont enseigné dans le désert, parce qu'ou a proclamé imprudemment qu'il ne fallait jamais parler de religion dans les écoles. « L'instruction est nulle depuis dix ans : il faut prendre la religion pour base de l'éducation.
Página 334 - Voulant pourvoir à l'exécution des lois du royaume, de l'avis de notre conseil, nous avons ordonné et ordonnons ce qui suit : « Art. /6r. — A dater du 1" octobre prochain, les établissements connus sous le nom d'écoles secondaires ecclésiastiques, dirigés par des personnes appartenant à une congrégation religieuse non autorisée, et actuellement existant à Aix, Billom, Bordeaux, Dole, Forcalquier, Montmorillon, SaintAcheul et Saint-Anne-d'Auray, seront soumis au régime de l'Université.
Página 21 - D'ailleurs, un pouvoir qui interdirait d'enseigner une opinion contraire à celle qui a servi de fondement aux lois établies, attaquerait directement la liberté de penser, contredirait le but de toute institution sociale, le perfectionnement des des lois, suite nécessaire du combat des opinions et du progrès des lumières.
Página 127 - Sur la proposition des recteurs, l'avis des inspecteurs, et d'après une information faite par les conseils académiques , le grand-maître , après avoir consulté le conseil de l'université , pourra faire fermer les institutions et pensions où il aura été reconnu des abus graves et des principes contraires à ceux que professe l'université.
Página 239 - Voulant nous mettre en état de proposer le plus tôt possible aux deux chambres les lois qui doivent fonder le système de l'instruction publique en France, et pourvoir aux dépenses qu'il exigera, nous avons résolu d'ordonner provisoirement les réformes les plus propres à nous faire acquérir l'expérience et les lumières dont nous avons encore besoin pour atteindre ce but, et, en remplacement de la taxe du vingtième des frais...
Página 132 - BASES DE L'ENSEIGNEMENT DANS LES ÉCOLES DE L'UNIVERSITÉ. Art. 38. — Toutes les écoles de l'Université impériale prendront pour base de leur enseignement : 1° Les préceptes de la religion catholique; 2° La fidélité à l'empereur, à la monarchie impériale, dépositaire du bonheur des peuples, et à la dynastie napoléonienne, conservatrice de l'unité de la France et de toutes les idées libérales proclamées par les constitutions; 3°...
Página 12 - ... qui corrompent l'éducation domestique. Elle respectera donc ces éternelles convenances de la nature qui, mettant sous la sauvegarde de la tendresse paternelle le bonheur des enfants, laisse au père le soin de prononcer sur ce qui leur importe davantage, jusqu'au moment où, soumis à des devoirs personnels, ils ont le droit de se décider eux-mêmes.

Información bibliográfica